TROUVEZ VOTRE VOYAGE Accueil > Europe > France > Autres régions
Rechercher
recherche avancée
France - Autres régions / Accompagnée

Ardèche, sur les chemins du facteur

Durée : 7 jours

Niveau : MoyenMoyenMoyen

Groupe : De 6 à 15 participants

Ajouter à ma sélection
S'inscrire à ce voyage

Partager sur

Partager sur Facebook

Ardèche, sur les chemins du facteur

7 jours / 6 nuits / 7 jours de randonnée

Châtaigneraies aux ombres douces, rivières lumineuses et gorges sauvages, prairies ensoleillées hérissées de roches nues, toutes les couleurs du Sud sont ici réunies. C'est par des chemins sans âge, sentiers dallés empruntés par les facteurs d'antan, ou drailles de transhumance, que nous découvrirons, jour après jour, le charme du Tanargue et de la vallée de la Baume.

Jour 1

Beaumont, au seuil de l'Autre Ardèche. Accueil le dimanche à 15h30 au hameau du Gua. S’élevant au-dessus de la vallée de la Beaume, un sentier ancestral nous conduit à travers terrasses, vignes et châtaigneraies, vers les hameaux perchés de Beaumont. Une baignade, deux heures de marche entre serres et valats verdoyants sculptés par les eaux : le Piémont Ardéchois nous a ouvert ses portes.

2h de marche, +200m de dénivelée

Jour 2

La vallée de la Drobie, et au milieu coule une rivière. Pourcharesse, Dompnac et Saint Mélany sont autant de villages reculés, qui surplombent la Drobie et ses affluents. Vallée méridionale par excellence, elle abrite des gorges sauvages aux rivières lumineuses, propices à de multiples baignades.Dans un des hameaux de Saint Mélany, notre gîte nous attend.

6h15 de marche, +600m/-600m de dénivelée

Jour 3

Prataubérat, le plateau sauvage du Tanargue. Par les crêtes mauves de l'Espinasse, nous gagnons les hauts plateaux du Prataubérat. En quelques pas, nous changeons radicalement de paysage, passant des landes à bruyères aux sous-bois de hêtres et de sapins,
tapissés de myrtilles et de framboisiers. Par ruisseaux et prairies, nous atteignons Loubaresse, le plus petit village d'Ardèche.

6h de marche, +850m/-200m de dénivelée

Jour 4

Borne, le seigneur des gorges aux portes des Cévennes. Blotti sur son piton de granit, le village de Borne et son château féodal gardent l'entrée de gorges mystérieuses, accessibles seulement à pied. Là haut, depuis les crêtes émergeant de la forêt monacale des Chambons, le regard se perd de l'Auvergne aux Cévennes.

6h15 de marche, +680m/-520m de dénivelée

Jour 5

Le Tamargue, une île dans le ciel. Dominant de toute sa hauteur les profondes vallées Ardéchoises, le Tanargue, montagne de Tarannis, offre ses pelouses alpines aux transhumants, uniques habitants occasionnels. Les chemins pastoraux, franchissant les roches dénudées, nous ramènent vers les villages lumineux, blottis sur ses flancs. Laboule,où nous faisons étape, est certainement le plus pittoresque...

6h de marche, +150m/-850m de dénivelée

Jour 6

La rivière Beaume et ses vasques. La vallée de Valgorge, sculptée de vasques aux roches lisses,conserve tout un réseau de sentiers reliant les hameaux aux villages les plus importants. Chemins caladés servant aux facteurs d'antan, ils nous conduisent jusqu'à Rocles, à travers vergers et pâturages.

5h15 de marche, +280m/-240m de dénivelée

Jour 7

La sentinelle du Piémont Ardéchois.. La tour de Brison veille sur les plaines des Gras et des Garrigues, protégée par ses étranges rochers de grès,tel celui de la Grenouille. Par la crête de Saint Peyre, ancienne église servant de « Désert » aux protestants, nous plongeons une dernière fois dans la Beaume. Dispersion le samedi à 15h au hameau du Gua. Pour les personnes qui se déplacent en train, une navette spéciale est organisée vers la gare SNCF d’Aubenas.

5h de marche, +300m/-640m de dénivelée

Ajouter à ma sélection
S'inscrire à ce voyage

Partager sur

Partager sur Facebook

Le voyage de...

Chantal

Départ au mois d'Août 2018

Je suis très satisfaite de mon séjour en Ardèche, le parcours était fidèle à la description, intéressant car varié. Notre accompagnateur, Rafael, était attentif au bien-être de chacun et nous a fait découvrir sa région avec passion. Côté cuisine j'ai apprécié la volonté de diversifier les menus et de choisir que de bons produits locaux. Quel régal ! Les hébergements sont aussi à la hauteur. Tout y était !

Les points forts

Sentiers peu fréquentés
Baignades fréquentes en saison
Repas de qualités préparés par notre cuisinière

Le parcours

Restons connectés...

Restez informé avec notre Newsletter